Expositions et événements de la galerie SHADOWS


Du 1er juillet au 26 septembre 2020
 

La galerie Shadows expose des tirages argentiques en noir et blanc de Bertrand Fèvre, cinéaste et photographe : portraits de Jazz (Miles Davis, Chet Baker…), ainsi que des instantanés de Cuba, son pays d'adoption. 
 

Un autre espace est consacré à Jacques Rouchon (1923-1981), avec des photographies élégantes et nostalgiques du Paris des années 50. Jacques Rouchon fût reporter dès 1945 pour la fameuse agence Rapho, auprès de Robert Doisneau, Willy Ronis et Sabine Weiss. Il a consacré l'essentiel de ses clichés à Paris et ses habitants.

SILVER SHADOWS
Bertrand Fèvre

1/4

Expositions de tirages argentiques réalisés et soutenus par le laboratoire Picto

  EXPOSITIONS 2019  

¡ AL COMBATE !
Bertrand Fèvre

Dans le vieux quartier de La Habana Vieja, calle Cuba, le gymnase de boxe à ciel ouvert « Rafael Trejo » accueille et forme les gamins de ce quartier populaire à ce sport dans lequel les cubains brillent depuis des décennies. Rigoureusement pratiqué à Cuba comme sport « amateur », on ne compte plus les médailles d'or et titres internationaux de ces pugilistes formés à la dure à cet art intransigeant.

1/7
Festival Voies Off
 
Expositions du 01/07 au 22/09/2019

La galerie SHADOWS expose, à partir du 1er juillet 2019, les expositions des photographes Patrick Leclerc avec « Rouge Himba » et Oliver Klink avec « Cultures in transition » et de Bertrand Fèvre « ¡ Al Combate ! ».

 

Trois expositions réunissant trois regards sur trois cultures éloignées : la Namibie, L'Asie et Cuba. Les traditions ancestrales des tribus Himba côtoient ici le réalisme Cubain pour s'élever vers la spiritualité du Grand-Orient…

 

Grands et moyens formats s’alternent dans une rigoureuse harmonie de traitement noir et blanc. Une invitation pour un voyage à trois dimensions dans ce nouvel espace Arlésien dédié la photographie.

ROUGE HIMBA
Patrick Leclerc

1/4
CULTURES IN TRANSITION
Oliver Klink

1/3
  • Instagram
  • Blanc Facebook Icône
Leslie Caron, Paris vers 1960 © Jacques Rouchon